Light Wall System

Light Wall System / Le Corps Instrument

Jouer des sons dans la lumière comme l’on pourrait peindre sur une toile avec ses mains…

LiSiLoG / Christophe Lebreton, conception du dispositif interactif – Jean Geoffroy, conception pédagogique

Depuis 2004, date de la création de la pièce Light Music de Thierry de Mey, basée sur le mouvement de l’interprète dans un mur de lumière et produite par Grame (Centre National de Création Musicale de Lyon), Charlerois Danse (Bruxelles) et le GMEM (Marseille), Christophe Lebreton concepteur du dispositif et Jean Geoffroy créateur de la pièce, n’ont cessé de faire évoluer l’outil.

Que ce soit du point de vue de la conception de la lutherie informatique et scénographique, que du point de vue de l’interprétation, ce travail a permis à Light Music de devenir une pièce de référence.

En 2010 un film réalisé par Thierry de Mey termine ces années de recherche, proposant une version finale de Light Music.

C’est à partir de ces années de travail et de recherche qu’est né le Light Wall System, produit par Christophe Lebreton et Jean Geoffroy en collaboration avec le Grame. Nouvelle interface permettant une composition scénographique, croisant différentes expressions artistiques avec le mouvement : arts visuels, design sonore, musique, danse… plateforme de création pluridisciplinaire fondée sur les potentialités du geste, ce qui en fait un outil de création et un outil pédagogique évolutif.

Grâce au Light Wall System, il est possible de créer de nouvelles situations scéniques dans lesquelles l’interprète, musicien, danseur, acteur ou circassien se retrouve au milieu d’espaces lumineux, créant ainsi une scène instrument, lui permettant de développer un nouveau rapport au son et à l’espace. L’idée principale étant de créer de nouvelles situations cherchant à définir de nouveaux concepts artistiques, et une nouvelle relation à la scène.

Interface d’une grande souplesse évoluant tout au long du processus de création, elle permet entre autre d’intégrer ses propres sons, de s’enregistrer en direct, de les moduler, de travailler sur l’équilibre acoustique / électronique, proposant ainsi une dimension expérimentale et exploratoire qui font de cet outil un instrument de recherche sonore et scénique unique.

Cette interface vise à remettre au centre de notre démarche, non pas une dynamique de création pédagogique mais bien une pédagogie de la création, de façon à faire en sorte que les jeunes enfants et les étudiants, puissent à travers cet outil se retrouver sans pré-requis, avec comme seul repère leurs oreilles et le rapport innée entre le mouvement du corps et le son, et par extension, leur rapport à l’espace et à la scène, frontière sensible entre gestes producteurs de son et gestes chorégraphiques. Il s’agira de manipuler le son dans le temps et l’espace.

Il s’agit également de fournir un outil adapté aux enseignants et pédagogues (de l’enseignement général ou spécialisé) qui pourront créer, avec ou sans l’accompagnement d’intervenants extérieurs, des situations fondées sur les différentes approches du geste et du son incarnés sur scène.
L’utilisation du dispositif
Light Wall System devant être, dans un premier temps, intuitive, innée et liée au plaisir de la découverte…Il s’agit avant tout de jouer, au sens propre du terme, par les gestes des bras, des mains, du corps, en lien avec notre perception de la lumière et du son qu’induisent ces mouvements .

Loin de détourner les élèves/étudiants des instruments conventionnels, le Light Wall System, au contraire permet de les retrouver autrement, et à partir d’un mouvement, d’un son proposant une écoute renouvelée.

«...réapprendre des gestes simples, réapprendre leur force, mais aussi et surtout leur fragilité. Gestes des mains, du corps, dans un trait, une courbe, tout est dit.»
Jean Geoffroy – Christophe Lebreton

TECHNOLOGIE

INTRODUCTION:

Un espace éclairé avec des faisceaux de lumières étroits réalisés par des projecteurs à découpes, permet de définir une air de jeu dont les variations de mise en lumière sont capté par une caméra, puis analysé pour gérer des interactions avec divers dispositifs de traitements sonores et visuels.

La technologie « Light Wall System » est une captation et analyse du mouvement par caméra. Une simple webcam et un éclairage approprié permet de jouer avec la lumière pour interagir avec divers dispositifs, sonores et/ou visuels.

LiSiLoG développe les logiciels nécessaires et les adaptent en fonction de chaque projet. Une version pédagogique est partagé lors des Workshops et peut faire l’objet d’une formation spécifique.

LOGICIELS:

  • le logiciel d’analyse video est développé avec OpenFramework. Il est actuellement uniquement compatible OSX ( 10.9 ou version ultérieur ). Le contrôle de ce logiciel et la réception des données issus des analyses du mouvement se fait via OSC ( Open Sound Control ). Des applications développés avec MaxMSP et indépendantes de licences sont fournies en fonction du projet.

  • Un dispositif pédagogique prédéfini peut aussi être compilé et fonctionner sur un iPad Pro permettant de faire la captation vidéo et le traitement audio intégré dans la tablette ( développement sur mesure ).

Licence logiciel © : une version « free » peut être donnée aux participants à l’issue d’une journée de formation sur ce logiciel. Il sera demandé aux utilisateurs, un retour d’information lié à son utilisation afin de continuer à suivre les projets LWS et ses dérivés.

Pour plus d’information, merci de contacter : contact@lisilog.com

ARTISTIQUE

Mai / Juin 2020 (dates à préciser) __________________________________

Résidence de Mai / LiSiloG Lebreton-Geoffroy / Taipei-Research-Lab

Proposition est faite au étudiants d’imaginer un parcours scénique autour d’un(e) compositeur(trice) de notre temps. Il s’agira d’imaginer une forme en référence à l’œuvre choisie et ainsi de proposer différents liens, mises en espace sonore. Partir de la musique pour créer une forme et un espace.

Avril 2020_________________________________

Atelier de présentation LWS / LiSiLoG Lebreton-Geoffroy / CRD de Noisiel

Une journée de rencontre avec les élèves des classes de percussion – danse – art dramatique en vue d’un spectacle écrit et réalisé par les étudiants dans la saison 20-21

Avril 2020_________________________________

Atelier de présentation LWS / LiSiLoG Lebreton-Geoffroy / CRR de Lyon cursus supérieur

Trois jours de résidence avec des étudiants du cursus supérieur du CRR de Lyon (interprètes danseurs compositeurs) autour du LWS et de ses possibilités de développement. A l’issue de ces trois jours un «Tous en scène » public

Mars 2020__________________________________

Création Remède de Fortune / LiSiLoG Lebreton-Geoffroy / Théâtre Astrée-CNSMD de Lyon

Création de Remède de fortune écrit et interprété par Aline Bieth

Spectacle autour de l’œuvre Remède de fortune de Guillaume de Machaud

Aline Bieth – flûte solo / Light Wall System-Jean Geoffroy

Février 2020______________________________

Atelier #2 / LiSiLoG Lebreton-Geoffroy / Espinho (portugal)

Ecriture et réalisation d’un spectacle avec le LWS / Académie de musique d’Espinho en partenariat avec les dpt de danse et de composition

Janvier 2020_____________________________

Atelier LWS Odyssud / LiSiLoG Lebreton-Geoffroy / conservatoire de Blagnac Toulouse

Trois jours d’ateliers suivi d’un « Tous en scène »  autour d’un programme original proposé par les élèves du conservatoire de Blagnac

Décembre 2019____________________________

Résidence de création #2 / LiSiLoG Lebreton-Geoffroy / Compagnie Leonore Leal-Séville

Ecriture du prochain spectacle de la compagnie de danse Leonore Leal :

Se prohibe el cante, LWS et scénographie Jean Geoffroy

Novembre 2019_____________________________

Atelier / LiSiLoG Lebreton-Geoffroy / CIRM de Nice

Présentation et ateliers autour du LWS dans le cadre des conférences et ateliers proposés par le CIRM (centre national de recherche musical) Christophe Lebreton & Jean Geoffroy

Novembre 2019_____________________________

Atelier #1 / LiSiLoG Lebreton-Geoffroy / Espinho (portugal)

Première rencontre autour du LWS pour la mise en place d’un spectacle à l’académie de musique d’Espinho en février 2020.

Travail avec les étudiants en classe de percussion, danse et composition

Novembre 2019____________________________

Ed Campion / LiSiLoG Lebreton-Geoffroy / CNMAT Berkeley

En marge d’une résidence de création (pièce pour percussion et électronique de Ed Campion qui sera créé lors de la Biennale du Grame en Mars 2020) Jean Geoffroy animera un atelier autour du LWS suivi d’une conférence autour de la place de l’interprète face aux nouvelles technologies.

Juin 2019____________________________

Festival Jay / LiSiLoG Lebreton-Geoffroy / /Resta Percussion

Participation au festival organisé par Emmanuel Jay (Resta Jay Percussion)

Ateliers découverte autour du LWS animé par Jean Geoffroy, devant un public d’enseignants d’étudiants, et directeurs d’établissements pédagogiques.

Avril-Mai 2019____________________________

Festival les Fabricants au théâtre de la Renaissance à Oullins / LiSiLoG Lebreton-Geoffroy ? CNSMD de Lyon

Le Théâtre de la Renaissance d’Oullins et le CNSMD de Lyon renouvellent leur partenariat dédié aux étudiants du 3ème cycle Artist Diploma et à la genèse des créations de théâtre musical.

Ce partenariat illustre parfaitement le cursus AD qui propose aux étudiants désireux de pratiquer une activité musicale dédiée au spectacle vivant de bénéficier de la programmation d’un théâtre.

À ce titre, les étudiants pourront appréhender toutes les problématiques de gestion d’une structure professionnelle, en termes artistiques, économiques, techniques et humains et apprécier les missions et le rôle de chacun dont celui du public !

Human Data

Au sein d’une situation se déroulant dans le futur, le spectateur pénètre au cœur d’un scénario, pris à témoin d’une confrontation entre les sons, les actions et les images ; les uns interagissant sur les autres. Qui domine qui ? Qui contrôle quoi ? Les objets créés par les humains peuvent-ils développer une âme et une conscience propre ?
Conçu par Carlos Puga, Human_datA porte un regard artistique sur l’un des principaux enjeux de notre époque et invite le public à croiser la barrière d’une nouvelle dimension pour découvrir la machine que chacun porte en soi.

Distribution

Carlos Puga, conception et direction artistique
Jean Geoffroy, François Roux, suivi artistique

Avril 2019____________________________

Festival Why Note Dijon / LiSiLoG Lebreton-Geoffroy / Ecole Supérieur de Musique de Dijon

Nouvelles technologies et interprétation

Débuté en décembre 2018 avec une première journée de rencontre, encadrés par Jean Geoffroy, les étudiants de l’ESM de Dijon proposent des pièces avec le LWS et le SHC (Embedded studies de Vincent Carinola)

Concert donné dans le cadre du festival Why Note de Dijon à l’Atheneum

Au programme :

Six créations d’étudiants (4 autour du LWS et 2 avec les nouvelles applications SHC) Squash de Bertrand Dubedout, Virtual Rizhomes de Vincent Carinola, Toucher de Vincent Carinola interprétées par Jean Geoffroy

Mars 2019____________________________

Résidence de création #1 / LiSiLoG Lebreton-Geoffroy / Compagnie Leonore Leal-Séville

Mise en place du nouveau spectacle de la compagnie Leonore Leal – écriture musicale et scénographie LWS Jean Geoffroy

A partir du livre de Juan de Loxa Juegos Reunidos, la compagnie Leonore leal met en scène l’histoire de la danse flamenco durant l’époque de la censure sous la période Franciste.

Spectacle qui sera créé lors de la saison 2020-2021

Mars 2019____________________________

« L’enseignant guetteur » / LiSiLoG Lebreton-Geoffroy / Pôle supérieur de Nice

Rencontre avec les étudiants en cursus pédagogie du Pôle Supérieur de Nice – Jean Geoffroy

Trois journées en forme de questions / place de l’enseignant ? / place de l’établissement ? / place des nouvelles technologie dans la dynamique de transmission ?…

Il s’agira entre autre de questionner le rapport enseignant / élève – étudiant, autour de la notion d’appropriation d’écriture et de transmission dans le cadre du LWS

Suivi d’un « Tous en scène »

A la fin de la résidence, une restitution sera proposée par les étudiants le 13 mars, propositions artistiques instruments & LWS.

Mars 2019____________________________

Festival au Shadok / LiSiLoG Lebreton-Geoffroy / HEAR Strasbourg

Quatre jours de résidence, dans la continuité de la Semaine Hors Limite et du festival La Nuit de l’Aubette (novembre 2018) les étudiants de la Haute Ecole des Arts du Rhin proposent à l’issue de cette résidence une restitution de leurs propres pièces relues et développées.

Février 2019____________________________

Résidence Artist Diploma au CNSMD de Lyon / LiSiLoG Lebreton-Geoffroy

Human Data project de et avec Caros Puga étudiant dans le cursus AD du CNSMD de Lyon, direction artistique Jean Geoffroy

Est-ce l’homme qui domine la technologie ou la technologie qui domine l’homme ?

Dans une salle de spectacle transformée en machine, le spectateur pénètre à l’intérieur, pris à témoin d’une confrontation faite de sons, d’images et de percussions, les uns interagissant sur les autres.

La performance Human_data propose au spectateur une expérience inédite. Conçu par Carlos Puga, elle s’inspire de la série 9 Evenings: Theater and Engineering et porte un regard artistique sur l’un des principaux enjeux de notre époque.

Lors de cette résidence encadrée par Jean Geoffroy, Carlos Puga entouré de Jean-Basile Sosa (compositeur) et Tristan Curco (danse) définiront le vocabulaire gestuel et musical du début du spectacle dans lequel le LWS tient une place centrale

Février 2019____________________________

PERCU’OSE / LiSiLoG Lebreton-Geoffroy / CRD de Toulouse

Rencontres et créations autour du Light Wall System / Jean Geoffroy avec les classes de percussion, et du dpt danse du Conservatoire à Rayonnement régional de Toulouse dans le cadre du festival PERCU’OSE
Quatre jours dédiés à l’expérimentation et à l’appropriation du LWS, en vue d’un concert donné à St Pierre des Cuisines et en partenariat avec la classe du CNSMD de Lyon

Transmission  » Light Wall System »

INTRODUCTION:

Le musicien doit être ici et maintenant. Ce point si fondamental est probablement le point à partir duquel il nous faut repenser notre démarche de pédagogue. Aller vers le son, et à partir d’improvisations l’apprivoiser par les mouvements innés du corps. Ré-apprendre à écouter à la fois le son émis mais également l’espace et le temps dans lequel celui-ci est joué. Espace de la scène qui elle-même devient instrument, moment du concert qui nous pousse à nous dépasser.

La transmission par l’écoute est, dans un premier temps, au cœur de notre démarche, puis vient le temps de la transmission par l’écriture; être capable de « gommer », de reprendre une même idée pour la développer, l’emmener plus loin et nous avec, pour au final faire en sorte que d’autres puissent se l’approprier à leur tour.

Boucle sans fin que celle de la transmission ou l’on se retrouve tour à tour enseigné et enseignant.

Pour plus d’information, merci de contacter : contact@lisilog.com

WORKSHOP  » Light Wall System »

Publics :

Tout public intéressé par la scène et son appropriation :

Élèves de classes d’enseignement primaire et secondaire / Étudiants des Écoles de musique et de danse, Conservatoires, CRR, CRD, CNSM / Étudiants d’écoles d’arts, Centre chorégraphiques, Chorégraphes, Plasticiens, Scénographes…

 

Objectifs :

– Découvrir des processus de captation et d’écriture numérique pour le geste

– Repenser la place de l’interprète, et son rapport au geste, au son, au mouvement, à l’espace, à la dynamique, au silence et à l’immobilité

– S’approprier la scène comme un nouvel espace de jeu, jouer de la lumière comme l’on joue d’un instrument, incarnation du son par le geste

– Re-travailler sur les notions de formes musicales, à partir du matériaux sonore initial en le transformant

– Retrouver une forme d’intuition musicale et sonore, instinctive, innée

– Se re-découvrir « instrument » soi même

– Écrire et être en capacité à transmettre les pièces crées lors du workshop.

 

Contenus :

– Appropriation et utilisation du LWS

– Ecriture et mise en place d’une restitution (suivant le cadre)

– Prise en main et formation au logiciel LWS (selon la formule retenue)

 

Intervenants  : Jean Geoffroy et/ou Christophe Lebreton suivant le projet retenu.

 

Pour plus d’information, merci de contacter : contact@lisilog.com

 

 

FORMULE 3 jours ( +1j en amont pour présenter le projet )

JOUER AVEC LA LUMIÈRE

Public : Tout public sensible à la performance scénique / élèves de conservatoire / étudiants musiciens, interprètes, danseurs tout niveaux…

Intervenant : Jean Geoffroy

Nombre de participant souhaité : entre 15 et 20 participants maximum travaillant par petits groupes.

Jour 1 en amont : Appropriation de l’interface lumineuse. En amont de la résidence, une journée de rencontre avec tous les participants et enseignants afin de faire une présentation globale de l’interface et de ses possibilités. Tous les participants seront amenés à jouer avec l’interface et ainsi se rendre compte du cadre à partir duquel ils pourront imaginer un spectacle. Possibilité de faire cette présentation avec l’ensemble des participants sur la journée.

Résidence sur 3 jours :

Jour 1 : Suite à la première journée d’appropriation, mise en place des différents projets par petits groupes, travail sur la forme de chaque projet et premières esquisses de la forme générale du spectacle.

Jour 2  : Travail des différents projets (par groupe), écriture et développement des projets portés par les participants ainsi que des propositions qui leur seront faites en fonction du cadre du spectacle.

Jour 3 : Répétitions, restitution, concert pouvant donner lieu à des présentations jeune public dans la journée.

Pour plus d’information, merci de contacter : contact@lisilog.com

FORMULE 5 jours ( +1j en amont pour présenter le projet )

JOUER ET ÉCRIRE POUR LA LUMIÈRE

Public : Tout public sensible à la performance scénique / élèves de conservatoire / étudiants musiciens, interprètes, danseurs tous niveaux… + étudiants classes de composition / compositeurs / designers / plasticiens / metteurs en scène / scénographes / écoles d’art…

Intervenant : Jean Geoffroy  et Christophe Lebreton

Nombre de participants souhaité : 30 participants maximum (compositeurs compris) qu’il faudra organiser en petits groupes de 6/8 maximum selon les projets.

Jour 1 en amont : ( intervenant Jean Geoffroy ) Appropriation de l’interface lumineuse. En amont de la résidence, une journée de rencontre avec tous les participants et enseignants afin de faire une présentation globale de l’interface et de ses possibilités. Tous les participants seront amenés à jouer avec l’interface et ainsi se rendre compte du cadre à partir duquel ils pourront imaginer un spectacle. Possibilité de faire cette présentation avec l’ensemble des participants sur la journée.

Jour 1 : Appropriation de l’interface lumineuse à partir de différentes propositions artistiques, permettant une prise en main de l’interface. Présentation du logiciel et des principes de captation du mouvement.

Jour 2 / 3 / 4 : Travail d’écriture, de recherche et d’interprétation avec les participants.

Jour 5 : Finalisation des projets, écriture et transmission, mise en place de la forme générale, représentation publique.

Pour plus d’information, merci de contacter : contact@lisilog.com