Expositions & Installations

Installations sonores

Les espaces scéniques et les temporalités d’une oeuvre musicale à travers des expositions, installations sonores et visuelles sont tout autant des espaces de création et rencontre avec le public que LiSiLoG cherche promouvoir et développer.

Une exposition d’installation sonore est poly-sensorielle dont la trame est lié au son, à la musique sous toute ses formes. Il n’y a pas de limite à fusionner toute forme d’art pour ce genre d’exposition tant que l’on arrive à créer, à composer un ensemble comme une écriture spatio-temporelle orchestrée par l’évènement sonore. Réaliser de tel projet est très complexe, car trouver l’équilibre et les accords en tenant compte des caractéristiques de chaque oeuvre et des lieux d’exposition est à chaque instant un défi.

« lorsqu’on croit parler d’art ou d’oeuvres d’art, bien souvent on ne parle que d’impressions reçues au cours d’une exposition spécifique. Et bien, que tout amateur d’art s’en défende, il ne parle jamais d’une oeuvre en tant que telle, mais des conditions de sa rencontre avec elle. »

( Jérôme Glicenstein extrait de : « l’Art : une histoire d’exposition » )

Christophe Lebreton,  ingénieur-scénographe-acousticien ( co-fondateur de LiSiLoG ) en collaboration avec le curateur, James Giroudon ( co-fondateur et ancien directeur du GRAME ) ont réalisé de nombreux projets d’exposition sonores en France et à l’International ( MAC – Lyon / Fine Art Museum – Taipei / Minshen – Shanghai / Total Museum – Seoul / A4 CAC – Chengdu / Erarta Museum – St Pétersbourg / Kiswire Museum & F1963 – Busan / MAC- Santiago Chili … )

A travers ces expériences LiSiLoG poursuit ces aventures, créations et partages, mêlant nouvelles lutheries, méta-instruments, édition des oeuvres pour des espaces d’expositions réels et à imaginer, à composer.

Christophe Lebreton, alias Zakahamida

SMARTLAND « Jardin post numérique »

Installations interactives résonantes

Elles questionnent notre relation au monde, remettent en cause notre aptitude à prendre le temps d’établir des relations résonantes avec le monde qui nous entoure. Ces installations utilisent volontairement le « Smartphone », symbol et objet paradoxal du progrès d’une société moderne, hyper connecté en ce début du 21ème siècle. Via l’installation « SMARTLAND – Divertimento », Zakahamida introduit dès 2014 ce concept qu’il nome « Post Digital Garden ». Placer un objet «high-tech » : le Smartphone, dans une espace dépourvue de connexion internet, pouvant uniquement interagir avec le monde analogique environnant via son microphone et son bas-parleur intégrés, un peu comme tout individu, «  off-line ».

Christophe Lebreton, alias Zakahamida

Smartland « Cut-up & Control » de Zakahamida

Création mondiale : St Pierre le vieux – France

Smartphone, 2 enceintes amplifiées.

2021

Ce dispositif diffuse des « Cut-up » du poète William S. Burroughs, et invite le spectateur à participer via son immobilisme à une écoute participative. De l’immobilité, se révèle peu à peu et de plus en plus intelligiblement, la diffusion du poème. À partir de cette stabilité apparente, les micro-mouvements du public, captés par la caméra du smartphone déforment le son jusqu’à le faire complètement disparaître et laisser place à un univers abstrait, sans mots, musicalement inscrit dans un processus composé. La question n’est finalement pas le problème de la fragmentation mais celui du ré-agencement, prendre le temps et faire appel davantage à l’iH qu’à l’iA.

Smartland « Suspendule #1 » de Zakahamida

Création mondiale : St Pierre le vieux – France

Sphère lestée imprimée en ABS, suspension biaxiale via roulement à billes, corde à piano, capteur de mouvement intégré au pendule, diffusion stéréo.

2021

Cette version #1 a été spécialement conçue en lien avec ce lieu d’exposition et la proximité de l’installation « Disfluxion ». Le mouvement du pendule est volontai- rement laissé libre, sans entretien permanent, jusqu’à son amortissement naturel. Le son généré par le pendule est une respiration hybride entre l’homme et la machine. Il se révèle en fonction de la proximité du public vis-à-vis de l’installation « Disfluxion », en lien avec la disparition des personnages en mouvement de la vidéo.

Autres installations

« Disfluxion » de Zakahamida

Création mondiale : St Pierre le vieux – France

Installation interactive d’une vidéo de 60 minutes, plan fixe, diffusion stéréo, traitée en temps réel, en fonction de la proximité du public

2021

Vision romantique du détachement entre l’homme et le monde qui l’a créé. Ce dispositif consiste à créer une distance paradoxale entre le public et sa perception du flux. Apparaissent à l’écran, ceux qui prennent le temps d’une pause et révèlent leurs présence à l’image; dichotomie d’une réalité qui nous échappe. Questionne- ment du paradoxe des liens entre les Hommes en ce début de 21e siècle. Le flux permanent de nos connections virtuelles avec le monde crée une fracture entre les Hommes et le monde, pharmakon d’une société hyper-connectée.

« Fourmille » de Zakahamida

Création mondiale : St Pierre le vieux – France

Video-panoptique de 9 Smartphones sous cadres.

2021

Les smartphones diffusent des vidéos en plans fixes, sans son. Le traitement des images utilise le même procédé que l’installation « Disfluxion » : apparaît seulement ce qui est immobile, ce procédé est nommé « présence ». Le public se retrouve face à cette vidéo-panoptique comme un observateur de la mutation de l’environnement de chaque cellule, organisé par l’activité des fourmis.
( panoptique : concept architectural de Samuel Bentham pour les milieux carcéraux )

Archives Projets Pédagogiques

01-2021_ CPES ARTS St Louis - St Bruno - Lyon
  • Création en 5 jours avec des étudiants de l’école CPES ARTS – St Louis – St Bruno à Lyon – FR d’une exposition sur le site de l’école, encadré par Christophe Lebreton ( LiSiLoG ). « Résonance » : à travers la réalisation de dispositifs sonores et visuels interactifs, cette exposition questionne la résonance en tant que sociologie de notre relation au monde.

Christophe Lebreton

12-2020_ Labo NRV - ENSBA - Lyon

le 9 décembre :

  • Conférence en Visio auprès du labo NRV avec les étudiants de l’ENSBA de Lyon
  • « Expositions d’installations sonores »

Christophe Lebreton

01-2020_ CPES ARTS St Louis - St Bruno - Lyon

du 25 au 29 janvier :

  • Création avec les étudiants de l’école CPES ARTS d’une exposition sur le site de l’école

Christophe Lebreton