ARTISTIQUE

Sur scène, il s’agit de vivre un moment et non pas de le jouer, c’est là toute la différence entre un interprète, fut-il virtuose, et un musicien. C’est la différence entre penser la scène comme espace de représentation, ou la scène comme espace de rencontres. Rencontres entre musiciens ou artistes de toutes disciplines, mais également rencontres avec le (les) publics.

En tant qu’interprète il est toujours possible de nous « cacher » derrière notre savoir-faire, notre virtuosité… Ici, que ce soit avec le LWS ou l’utilisation des SHC, savoir-faire et virtuosité se transforment en écoute, présence, conviction, incarnation, précisément parce qu’il n’y a pas de technique, de tradition, d’école, ou de méthode. Celles-ci sont à inventer, à ré-inventer en permanence, comme à chaque fois que nous jouons ou rejouons une œuvre. Repenser notre rapport au corps, au mouvement, porter et se laisser porter par le son que l’on produit, se surprendre soi-même de cette écoute renouvelée.

TEMOIGNAGES

Introduction

Retours en arrière sur des projets et événements partagés par des enfants, des étudiants, de l’école primaire à l’université et écoles d’arts…

Chambéry "Oreilles en boucle"

23 enfants de moins de 10 ans – 12 projets – 3 moments de rencontre – un Festival

Comment les enfants vont s’approprier le LWS ?

C’était la question car dès le début, il s’agissait que les enfants soient compositeurs et interprètes de leurs propres pièces !

Download

Light Wall System at TNUA

En art comme en pédagogie, rien ne se décrète et il nous aura fallut plusieurs années avant de mettre en place le Taipei_Research_Lab à l’Université Nationale des Arts de Taipei, lieu de rencontres et de croisements des différents acteurs et disciplines associées au spectacle vivant. Download